NOS CHEFS PARTENAIRES

450 CHEFS ÉTOILÉS DANS LE MONDE!

Odette_Chef Julien 2019 1.jpg

Une place de premier rang de l'avant-garde culinaire, de l'Europe à l'Asie.

 

Depuis 2011, la Maison DEHESA accompagne les plus grands chefs étoilés au monde, en déplaçant quelque peu le curseur de la création culinaire des cuisines à la terre, afin de revaloriser le travail de l’artisan-producteur.

En accompagnant la nouvelle cuisine de ces dix dernières années, nous avons remporté de nombreux prix et la reconnaissance du secteur de la restauration étoilée en Asie et en Europe.

Julien ROYER, Odette***, Singapour

@anthonybisquerra

Anthony Bisquerra a grandi près de Bordeaux, les recettes du Sud-Ouest l’ont influencé. Il a ainsi côtoyé de grands noms de la gastronomie, à l’image de Jean Ramet, Frédéric Coiffé, Christopher Coutanceau ou encore Nicolas Masse. Entré à l’Hôtel Alpaga à Megève en tant que second à La Table de l’Alpaga et l’Onyx (bistrot savoyard) fin 2016, Anthony Bisquerra en est désormais le chef.

Anthony BISQUERRA

@bruno_verjus

Natif de Roanne (Loire), Bruno Verjus, entrepreneur, journaliste, écrivain et critique gastronomique s’est fait une place parmi les grands chefs. Cuisinier autodidacte et médecin de formation devenu chef étoilé, il trouve son inspiration dans la beauté naturelle des produits qu’il va dénicher lui-même. Son talent est de mettre une intention dans chacun de ses plats, un imaginaire, et de ne jamais suivre aucune recette préétablie. La carte du restaurant étoilé Table  se veut courte et présente des compositions atypiques, au plus près des ingrédients. Rien ne se fait ici comme ailleurs. Bruno Verjus est devenu le mage de la cuisine du vivant :

« De la façon dont l'on se nourrit décide du monde dans lequel l'on vit »

Bruno VERJUS

Martin PITARQUE

Romain MEDER, est à la tête du restaurant gastronomique « Naturalité » à Paris.

Le restaurant obtient sa troisième étoile au Guide Michelin en 2016.

Influencée par ses voyages, sa cuisine est axée sur la naturalité. Un grand chef français dont les plats font hommage aux producteurs de choix avec qui il travaille.
"La naturalité est plus qu’une définition, c’est une philosophie, analyse le chef. Ma façon de cuisinier a complètement changé. Impossible de revenir en arrière."

Romain MEDER

Sylvestre WAHID, est à la tête du restaurant gastronomique Sylvestre Wahid ** qui porte son nom.

Originaire du Pakistan, Sylvestre Wahid, débutera comme apprenti chez Thierry Marx au Cheval Blanc, puis rejoint l’équipe d’Alain Ducasse en 1996 à Paris puis à New York.

Début 2015, il prend la succession de Jean-François Piège au Thoumieux. En parallèle il a ouvert son propre restaurant gastronomique qui porte son nom.

Deux étoiles au guide Michelin, le restaurant gastronomique Sylvestre Wahid est un cocon intimiste, chic et raffiné au décor végétal.

Cette aventure s'achève avec le contexte compliqué de la crise sanitaire liée au COVID-19. Mais Sylvestre Wahid, plein de ressources, nous a confié que de nouveaux projets verraient bientôt le jour...

Sa cuisine moderne et précise stimule les papilles et exalte les sens

« Le plaisir, la passion et le produit. Sans ces trois ingrédients, la cuisine n'a pas de goût ».​

Sylvestre WAHID

@yoshitakatakayanagi

Natif de la région du Mont Fuji, le Chef Yoshitaka Takayanagi fait ses classes au Japon à la prestigieuse TSUJI Culinary School. Arrivé en France en 2007, il intègre les brigades de grands chefs français tels que Guy Martin (Grand Vefour***), Yannick Alléno (Pavillon Ledoyen***) et Alain Ducasse (Le Meurice**) où il poursuit son enseignement culinaire et apprend l’art de la grande cuisine. Cet amoureux du terroir Français propose une cuisine minimaliste, une expérience pure autour de la plénitude des produits.

Yoshitaka TAKAYANAGI

@restaurantquinsou

Le Cévenol est aux manettes de Quinsou, adresse parisienne sobre et ébouriffante. Sa cuisine se definit comme « Nature et Ethique ». Trois ans après l'ouverture de son restaurant étoilé Quinsou, le chef Antonin Bonnet s'installe à quelques numéros de là, en reprenant la Boucherie Grégoire. A l'instar de ce qu'il propose dans ses assiettes chez Quinsou, Antonin Bonnet souhaite proposer, dans sa boucherie, la même philosophie de cuisine : du bon, du beau et de l'éthique.

Antonin BONNET

@josselinmarie

Le Breton a écumé les plus belles tables parisiennes durant vingt ans, du Plaza Athénée au Ritz Paris, sans oublier sa dernière expérience à l’Hôtel de Vendôme où il a posé les jalons de sa cuisine responsable avant d’ouvrir en 2019 son restaurant : la table de Colette - premier restaurant descarbonné de Paris, ouvert en octobre 2019.

Josselin Marie voulait un restaurant engagé et respectueux de la planète. Le chef breton promet une restauration bas carbone en limitant les émissions de CO2 dans sa Table de Colette.

es intermédiaires en achetant directemement aux producteurs

 « Nous voulons aussi fabriquer notre pain avec des farines issues de blés anciens ».

Josselin MARIE

@masaikuta

Masahide Ikuta a découvert la gastronomie française aux côtés du chef étoilé Alain Chapel dans son restaurant de Kobe, il est passé par les cuisines renommées, de l’Ami Jean à l’Agapé avec Bertrand Grébaut à Table, où il décrochera une première étoile aux côtés de Bruno Verjus. Il officie désormais dans les cuisines de l'incontournable restaurant du marché des enfants  : les enfants du marché.

De son expérience dans les montagnes du Pays basque chez Etxebarri, réputé pour ses cuissons au charbon, il a gardé l’amour du produit brut.

Masahide IKUTA

@sotaatsumi

Originaire de Tokyo et désigné par le prestigieux New York Times, comme l’un des chefs les plus influents de la nouvelle garde parisienne, le jeune chef Sota Atsumi a été formé à bonne école, notamment au sein des brigades de Joël Robuchon, amoureux du Japon et de Michel Troisgros. Considéré comme le chef « nature », il rejoint ensuite Pierre Jancou à la tête du restaurant Vivant avant de se lancer seul dans un nouveau projet étonnamment traditionnel et qui lui est propre. Son premier restaurant MAISON, ouvert à Paris en 2019 offre une nouvelle proposition longuement réfléchie d’une cuisine française. Ici, pas de cuisine fusion, Atsumi a su mêler cuisine de bistrot française décontractée avec talent artistique de la gastronomie, où il met en avant son amour pour l’intégrité des produits.

Sota ATSUMI

@tprodhomme

Thomas Prod'Homme le nouveau chef de Baumanière 1850 le restaurant étoilé du Strato à Courchevel est l’ancien second de Gatien Dmczyna au K2 Altitude.

Thomas Prod’Homme travaille ses recettes dans la mouvance insufflée par Glen Viel et Jean-André Charial. Sa carte est inspirée de la Méditerranée avec des influences savoyardes dans un joli mariage de saveurs. Le chef aime travailler avec des petits producteurs locaux pour dénicher le meilleur.

Thomas PROD'HOMME

Arnaud Lallement, est à la tête du restaurant gastronomique « L'Assiette Champenoise » à Tinqueux près de Reims.Le restaurant obtient sa troisième étoile au Guide Michelin en 2014.La cuisine d’Arnaud Lallement est un bel hommage à la Champagne. Elle revendique l’exceptionnel au quotidien et se distingue par une parfaite maîtrise de l’acidité, qui va venir contrebalancer la douceur d’un produit. "Je m’attache à faire une cuisine très droite, très pure, sur le fil de l’acidité."

Arnaud LALLEMENT

Du Cantal à Singapour, il n'y a qu'un pas, audacieux et affirmé. Ce pas, Julien ROYER l'a fait.

Cet Auvergnat, dont les racines cantaliennes sont sorties de terre entre Riom­-ès­Montagnes et Mauriac il y a trente-six ans puise son savoir-faire dans le terroir. Précisément dans les plats et la cuisine de sa grand-mère, celle-là même qui donnera son prénom en 2015 au restaurant asiatique Odette.

Couronné d'une troisème étoile par le guide Michelin en 2019, Julien Royer est désormais sur le plus haut toit de l'Asie.

Le souvenir, intact, le guide encore aujourd'hui.

Julien ROYER

@PierreJancou
Pierre Jancou – Much more than Organic

 Originaire de Suisse, Pierre Jancou est devenu est le précurseur de la grande vague bistronomique à Paris. Le dandy tatoué est souvent présenté comme l'inventeur de la cuisine brute. À 21 ans, Pierre Jancou achète son premier restaurant, La Bocca

À 21 ans, il achète son premier restaurant. En 2001, il ouvre La Crémerie, une cave spécialisée dans le « vin naturel » dont il est et en 2007, le bistrot Racines où il décroche le prix Fooding de la meilleure cave à manger. En 2011, il s'investit dans un nouveau restaurant, Vivant.

Pierre JANCOU

@stephaneburon

Le chef Stéphane Buron, meilleur ouvrier de France, chef étoilé, Prix taittinger 2002, chef de l'année 2013. Depuis plus de 30 ans, Stéphane Buron met toute sa passion dans les cuisines du Chabichou. Installé à Courchevel depuis 1987, ce nancéen  amenait à l’époque dans ses bagages une expérience solide mais éclectique forgée au Grand Hôtel Bragard à Gérardmer, chez Christian Willer au Martinez de Cannes, à Palm Beach aux Etats-Unis ou encore au Palais de l’Elysée.

Stephane BURON

Wilfried Romain, cuisinier voyageur et candidat de Top Chef saison 13. 

Intéressé très tôt par le métier de cuisinier, Wilfried a su s’inspirer de ses rencontres et ses voyages pour construire son identité culinaire. 

Ayant fait ses armes dans les plus belles cuisines étoilées, La Cristallerie * (Luxembourg), le Sur-Mesure** de Thierry Marx, le Baudelaire* de Guillaume Goupil, le Borago (Chili) ou encore L’Orangerie* aux côtés d’Alain Taudon, Wilfried a acquis les bases de la cuisine gastronomique tout en découvrant des univers culinaires variés.

De ses voyages, il tire une ouverture d’esprit humaine et culinaire. Australie, Nouvelle-Zélande, Asie (Indonésie, Thaïlande) et Amérique du Sud (Chili, Argentine, Bolivie, Pérou, Colombie) lui ont fait découvrir de nouvelles personnalités, de nouvelles cultures et de nouvelles cuisines.

Il aime rappeler que “ce sont les voyages et les rencontres qui ont fait l’homme et le cuisinier” qu’il est aujourd’hui.

Wilfried ROMAIN